Le commerce :

Ces règles sont le fruit du cerveau (malade?) de Georges, joueur de Lôchetos. Merci à lui.

Le joueur va pouvoir s’il le souhaite, en plus de son patrimoine investir dans des affaires commerciales. L’empire commercial du joueur va être définit par 4 éléments : les gains mensuels, la performance, la réputation et l’instabilité.

Gains mensuels :

Ce sont les gains que peut espérer toucher le joueur chaque lune. Ils varient en fonction des investissements qu’a effectué le joueur jusqu’ici.

La performance :

La performance va influencer les gains du joueur en cas de bon résultat. Elle est égale à la somme des points de performance de tous les investissements effectués et du résultat de Compétence Persuasion DD 16 du joueur.

La réputation :

La réputation représente à quelle point l’empire commercial du joueur est reconnu. Elle est égale à la somme des points de réputation de tous les investissements effectués et rapporte au joueur +1 PH tous les 10 niveaux de réputation.

L’instabilité :

L’instabilité d’un empire commercial représente le risque que ce dernier ne dégage aucun profit et endette le joueur. Cela peut être du au manque de sécurité des entrepôts ou bien du manque de contrôle des employés. Elle est égale à la somme des points d’instabilité de tous les investissements effectués -10 .

La gestion du commerce

Le domaine est géré par le personnage. Comme les tests familiaux et économiques, les décisions de dépenses et les revenus se génèrent tous les mois, pendant les intermèdes. Un investissement est mis en place au bout d’une lune, il faut donc attendre un mois pour en bénéficier.

Les options de personnalisation

L’empire commercial est au début bien loin d’un empire et il faudra commencer par obtenir l’autorisation de seigneurs locaux pour exercer sur leurs terres, ce qui pourra passer par une taxe mensuelle, une partie des bénéfices ou bien le seigneur pourra demander un versement unique. Ensuite le joueur devra investir dans des éléments améliorant les 4 éléments du commerce définis ci-dessus.

Voici quelques exemples d’investissements :

description cout fixe cout mensuel 2D6 PC 2D6 PA 2D6 PE 2D6 PO performance réputation instabilité
barque -450 - 100 5 - 1 - - -
bateau fluvial (4 matelots) -740 - 200 - 15 5 - 1 2
bateau fluvial (6 matelots) -1015 - 250 50 15 10 1 2 2
bateau fluvial (8 matelots) -1300 - 250 25 20 20 2 2 2
garde -60 -60 - - - - - 1 -1
porteur max 5/navire - -6 - - - - 1 - -
comptable - -130 - - - - 5 -2
éclaireurs -195 -75 - - - - - - -2
commercial - -300 - - - - 10 5 -
charpentier - -80 - - - - - - -1
entrepôt -500 - - - - 2 1 - -1
capitaine - -120 - - - - - 5 -1
comptoir commercial -1000 - - - - 4 10 -
échoppe -15000 - - - 200 200 5 5 -5
maison de passe -20000 - - 400 500 500 - - 20

Pour savoir si les affaires du joueur ont bien marché, ce dernier va devoir lancer chaque mois les 2D6 liés à ses gains mensuels et 4D6 non explosifs qui vont déterminer si des profits ont été dégagés où si au contraire le joueur s’est endetté.

4d6* Multiplicateur
4-5 -3
6 -2
7-21 au-dessus du niveau d'instabilité = benefices x1, en dessous ou égal = dettes x(-1)
22-24 2

Jet non explosif

Si le multiplicateur est négatif :
Le joueur est endetté de : multiplicateur*(coûts mensuels fixes – (résultats gains)*(1+(niveau d'instabilité/100)))

Si le multiplicateur est positif :
Le joueur est enrichit de :
multiplicateur*(résultats gains*(1+(niveau de performance/100)) – coûts mensuels fixes)

Exemple :
Pierre a une affaire avec 2 bateaux fluviaux (6 matelots) et un entrepôt gardé par 2 gardes.
Son score de performance : Il lance son jet de Persuasion DD16 qu’il rate avec un total de -3 , il y additionne les scores des bateaux : 2 Et celui de l’entrepôt : 1 il a donc un score de performance de 0
Réputation : 2 bateaux à 2 et 2 gardes à 1 : un score de 22+21 = 6 C’est une petite affaire, qui ne dépasse pas les 10 de réputation, il ne gagne donc pas de point d’honneur
Instabilité : Score de base de 10 + les deux bateaux à 2 – les deux gardes à 1 – le point de l’entrepôt total : 10 + 22 -21 -1 = 11 Son affaire n’est pas très sûre car les routes commerciales ne sont pas surveillées, son score d’instabilité est donc de 11.

Jet de gains : Les deux bateaux lui rapporte chacun 2502D6 PC + 502D6 PA + 152D6 PE +102D6 PO L’entrepôt lui rapporte 2D6 PO
Il lance donc 4 fois 2D6 qu’il multiplie par 250PC, 50 PA, 15PE et 11PO Il obtient un total de 2750PC + 300 PA + 120PE + 220 PO = 337.5PO (pour simplifier les calculs)

Il doit maintenant lancer 4D6 non explosifs pour savoir si ça a été un bon mois : malheureusement il fait un 11 ! c’est pile son score d’instabilité mais il se retrouve quand même endetté.

Il va donc devoir rembourser : le salaire des gardes : 260PO = 120 PO
La dette de son affaire : 337.5 PO * (1+(niveau d'instabilité/100)) = 337.5
1.11 = 374.5PO
Il est endetté de 494.5 PO ! Il devrait peut être sécuriser son affaire si il ne veut pas sombrer encore plus.

Source : Georges