Inexorable supérieur

Mort-vivant de taille G, n'importe quel alignement
Valeur de défense 24 (Armure de plaque magique)
points d'action 222
Vitesse 9 m
For
22 (+6)
Dex
10 (+0)
Con
22 (+6)
Int
10 (+0)
Sag
10 (+0)
Cha
10 (+0)
Jets de sauvegarde For +14, Con +14
Compétences Athlétisme +14, Intimidation +8, Survie +8
Résistance aux dégâts d'acide, contondants, de feu, de force, de foudre, de froid, nécrotiques, perforants, de poison, psychiques, radiants, de tonnerre et tranchants
Immunité contre les dégâts contondants, perforants et tranchants infligés par des attaques non-magiques, contondants, perforants et tranchants infligés par des attaques non-magiques qui ne sont pas en argent, contondants, perforants et tranchants infligés par des attaques non-magiques qui ne sont pas en adamantium et contondants, perforants et tranchants infligés par des armes qui ne sont pas en fer froid
Sens Perception passive 10
Langues Ne s'exprime pas
Dangerosité 25 (PX : 75000)

Seuil de critique: 22
Valeur offensive globale: 29

Capacités

Armure magique. L'inexorable à une armure de plaque magique +5.
Style de combat Défense. Gagne un bonus de +1 à votre VD.
Invincibilité. L'inexorable récupère 50 PA/ rds.
Affinité avec la lune noire. Durant les lunes noires, l'Inéxorable à un avantage à tous ses tests.
Existence légendaire. Il n'est pas bon de tuer un Inéxorable. Lorsqu'il est détruit, il se reconstitue dans son sactuaire en 3d6 jours et pour le vaincre définitivement, il faut le battre et le détruire dans son sanctuaire une nuit de lune noire.

Actions

Attaque multiple L'inexorable peut attaquer quatre fois quand il choisit l'action attaquer lors de son tour.

Epée sacrée +5 à deux mains. Attaque d'arme au corps à corps : +19 pour toucher, allonge 1,50 m, une cible.
Touché : 13 dégâts tranchant

"Je massacrais la créature avec une satisfaction non dissimulée. Elle m'avait poursuivie pendant des lunes et je savais maintenant que je serais tranquille. Une douce main se posa sur mon épaule. J'ouvrais les yeux. Je me trouvais dans mon lit et Shemrata la Rouge me regardait d'un air inquiet.
- Nous devons repartir, il est là, me dit-elle
J'entendis en effet les bruits de pas métalliques dans la cours et le cri d'agonie d'un garde shahim. Je pris la fuite sans plier mes affaires. Au fond de moi, je maudissais les dieux."
Souvenirs de Gwion Gornoc